go go goo MUSICA!!!

dimanche 20 mai 2007

Un jour mon prince viendra.....


Bon, tu l'auras compris, c'est pas gagné... Tous les éléments étaient au menu: musicien émérite ayant flashé sur mère célibataire. Préparation d'un mafé, roulades entre adultes consentants, discussion autour du monde, virée dans le Lubéron... Et bien non, encéphalogramme plat. Pas la moindre étincelle dans mon cerveau. Rien. J'ai joui par le corps mais pas par l'esprit. Ainsi soit il....
C'est quelque chose qui me rend triste à présent. Ce vide laissé. Je vais donc remettre mon corps en mode hibernatus, attendre the flash in the night. Il arrivera, je le sens, un jour...
En attendant, j'ai réussi à bousiller mon téléphone en tentant l'exploit de suivre une conversation tout en nettoyant ma baignoire: l'a fait glou glou le phone. Du coup, j'ai un mobile flambant neuf, avec toutes les options. Même vibreur, on ne sait jamais...
Bon dimanche!

9 commentaires:

petit chahut a dit…

Zut, déjà moins triste aujourd'hui, voire plus du tout j'espère ?

series.on.the.cake a dit…

oui bien sûr! bonne journée!

lelapin a dit…

"vibreur, on ne sait jamais... "
?
coquine va...

series.on.the.cake a dit…

héhéhéhé

mrsclooney a dit…

tiens me rappelle kekun cette histoire de téléphone. Pas gémeau pour rien..
eh oui, un jour....ton Prince viendra et vite.

series.on.the.cake a dit…

gémeaux ascendant gémeaux, tu vois le truc:suis je bête tu le sais... :)

BB a dit…

Le Prince... c'est des gâteaux au chocolat que quand tu marches dessus il s'écrase ou bien que quand tu m'emmenès à la plage y fond...

series.on.the.cake a dit…

rhooooooooo je t'emmène à la plage et tu fonds? coquine va!

lilie de la mirlitantouille a dit…

le mien est tombé dans la baignoire vendredi dernier pendant que j'y prenais mon bain...mais comme il est pas jaune (bien qu'il vibre...)il a coulé. Incroyable, il a séché, et il refonctionne (si!)

pour le reste,t'inquiète...c'est déjà pas si mal de jouir par le corps quand l'esprit n'y est pas...

The Before

Ma qui é tou SotC?

Ma photo
Je vais là où me porte le vent...