go go goo MUSICA!!!

dimanche 20 janvier 2008

Le retour de Scarface


Il suffit de décider de tourner la page, gribouillée de tant de noeuds d'écriture, pour que l'Homme à la cicatrice décide de revenir dans la photo.
Je regarde le téléphone vibrer avec son nom s'afficher. Je laisse faire. Je réponds aux messages écrits. De ceux que j'ai attendu durant 5 mois. Qui arrivent à présent. Maintenant, alors que la flamme est éteinte.
Tes mots sont beaux mais tes actes incohérents. Je ne crois plus qu'aux actes. Les belles paroles n'atteignent plus mon coeur qui s'est refermé. Trop de tristesse, d'attente (souffrance serait donner trop d'importance à cette histoire qui avait mal débuté)(toujours écouter son intuition)(j'avais écrit intention)
Je veux être heureuse et me sentir aimée. Ne plus être l'instrument de l'Autre. Le dépotoir. La cause de.
Il tente de me convaincre; il ne lâchera pas le morceau. Le tout est d'éviter de craquer quand le vide s'installera et qu'il faudra le combler (héhéhé)(oui oui)
A la psy de l'AFPA (chargée du recrutement pour les formations) qui m'a dit d'être patiente, j'ai dit que j'allais sur la quarantaine, pas le temps d'attendre. Plus envie de donner mon temps précieux et surtout mes compétences à mon employeur actuel. Que c'était du gâchis. Avancer, avancer.
Et bien avec tout le respect que j'ai pour le Balafré (ce qui est loin d'être le cas pour mon boss) j'ai les mêmes intentions (tiens, tu vois, lapsus révélateur qu'on dit)
Bonne soirée

5 commentaires:

Kamasan a dit…

Jolies tes petites photos encadrées, et puis je te sens à nouveau l'âme d'un chef qui va reprendre le contrôle, c'est bien poulette, des bises !!

series.on.the.cake a dit…

merci pour les photos, comme quoi avoir du temps et l'esprit serein ça aide à faire des petits trucs en plus... pour le reste ma phrase du moment est "rien n'est figé"
des bises

Anonyme a dit…

Tout comme Kamasan...petites photos chiadées, résistance sévère à l'homme à la cicatrice ( tu fais bien...on sait bien que ce genre d'homme , qui ne se lâche que lorsque plus rien n'est possible, compte sur nous autres pauvres pêcheresses pour lui faire passer ses névroses...).

En progrès donc. Effort à poursuivre. Tu obtiens les encouragements, et tu es sur la bonne voie pour les félicitations.

Les bises.
Lilie de la mirlitantouille

lelapin a dit…

ben ouais rien n'est figé, c'est vrai
faut continuer d'avancer, continuer d'essayer
plein de bises ma belle, profite bien de ta semaine de liberté !

series.on.the.cake a dit…

lili:merci maitwesse!
lapinou: toi aussi et prend soin de ton piti corps!

The Before

Ma qui é tou SotC?

Ma photo
Je vais là où me porte le vent...