go go goo MUSICA!!!

lundi 7 juillet 2008

Chronique d'un week end parisien


Rien de tel que le dernier album de Madonna vissé au fond des oreilles pour faire de longues marches à Paris. Tu te la fais comme sur un podium, de nuit sa rythme carrément !
Ce petit week-end a été des plus agréables.
Tout a roulé comme un pet sur de la toile cirée.
Il a fait juste assez bon pour étrenner mon faux perfecto en skai de chez H& M, de revenir avec un jean slim (mamamamia, un première) et une paire de pompes trouvée à 10 euros à Barbès. (Faudra pas que j’aie trop à marcher, truc bien statique au vu de la taille des talons. Mais elles sont de ce bleu pétrole que j’aime tant….)
J’ai bouclé mon agenda à une personne près.
Je te la fais dans l’ordre chrono :
A peine descendue du traing, dîner chez Lelapin et Lapititenabeille avant l’arrivée de leur bébé.
Puis imprévu : je rentrais chez moi (Nation/Denfert à pieds, j’avais la forme) J’ai fait un stop by dans le Marais pour embrasser ma pote Bouba le ptiti nourson. Me suis retrouvée dans l’antre du grand aux dents en or qui fait pow pow et qui nique ta mère. Le maître de séant étant absent, j’ai rencontré sa douce, une bombe bébé, dont c’était l’anniversaire (lui ai du coup filé mon Cachin sur « Rap Stories » et oui je suis généreuse avec les inconnus passé 3 coupes de champ’)
J’ai donc pu admirer la collection de 100000000000000000 paires de sketba du grand et aidé au couchage du petit puis j’ai bu du ti'punch avec les Ladies Night : le monde est fou ! (Bon, ok, j’ai fini raide bourrée à 4’du mat’ devant la porte de la Reine Mère a essayer d’ouvrir avec les clés de mon Home de sAix : On se refait pas, même à presque quarante balais.)
Un vernissage haïperhaïper de West (qui est bien plus beau que ses toiles, d'ailleurs il y avaient plus de filles que de b-boys) où j’ai retrouvé des têtes perdues de vue depuis plus de 10 ans. C’en est suivi un dîner entre anciennes fly girls au Président à Belleville (pas top, ça a baissé)
Dimanche, brunch avec Cara Zina à Pigalles pour son birthday. Désespoir de trouver la chapelle de Sainte Rita fermée, j’ai du brûler un cierge aux Abbesses.
J’ai terminé avec la Famille Kito, bébé compris, à faire une virée (en tout bien tout honneur) à Bastille. Paris Plage, on était bien…
Voilà tu sais tout.
Je me retrouve de retour dans le sud où il fait bien plus chaud, ma fille chez son paternel pour au moins 3 semaines.
La Bêteuh est lâchée ! Vive l’été !
Bonne soirée

3 commentaires:

Lelapin a dit…

Pour te tenir au courant : réponse du Louvre hier, négatif
fuck fuck fuck

c'était chouette de te voir ce week-end
bizzzzzzz

series.on.the.cake a dit…

merde... j'avais eu une pensée quand j'ai fait bruler la bougie aux abbesses, ce n'était pas sainte rita, voilà... j'espère que le moral est bon! des bises à vous deux

goooooood girl a dit…

i like......

The Before

Ma qui é tou SotC?

Ma photo
Je vais là où me porte le vent...