go go goo MUSICA!!!

vendredi 31 octobre 2008

Mallorca here I am..

click to enlarge

Cette semaine aura été faite autant de douleur que de joie.
Très curieux.
Ce n' est que la veille de mon départ que j'ai baissé les armes et que j'ai accepté de poser mon cul sur une chaise face a la mer.
Se poser.
Je suis arrivée avec deux traits noirs sous les yeux, repartie avec un peu de couleur aux joues...et la tête en ébullition.

click to enlarge

Il est impossible de glander dans un hôtel.
Surtout en partant du principe que tu dois commencer ta journée en t' habillant pour prendre ton petit déj. Affronter quelques dizaines destranger.
Être accompagnée d'un petitdhomme de 8 ans ce n'est pas comme être seule ou avec un autre adulte.
La Chose a marqué d'entrée son envie de partager ses vacances avec d'autres gnomes.
Des heures à marcher sur une plage, pourquoi ? Alors que l'on peut s'amuser à des conneries d'enfants.
Sillonner l'île de part en part, prendre le bus, le train, se tromper de direction, cela ne vaut pas un diner entre potes de son âge (ou comment se retrouver à une table, seule, en vacances. Face a un buffet à volonté. Et une bouteille de rouge echpagnolèch)
Mère célibataire au milieu de papa\ maman\enfants s'amusant comme des petits fous dans ce club.

click to enlarge

J'ai imprimé au dedans de moi même à l'encre de chine que ce n'est plus pour moi la family vibe: j'étais partie pour me reposer et me retrouver, c'est gagné, je n'ai absolument pas fait copaingcopaing avec mes compatriotes et ce fut sociologiquement très intéressant....
Je peux m'occuper toute seule et j'apprécie. J'en redemande même.

click to enlarge
Vouloir que les autres participent à mes délires est devenu une aliénation plus qu'autre chose. Cela me ramène finalement à ce que je tente d'éviter au départ:
l'abandon.
Ce voyage ma réconcilié avec moi même.
Back to the Roots....
Il est temps de retrouver ses vraies aspirations.

click to enlarge

Penser que j'ai un problème pour rencontrer des gens est un faux problème.
Je ne peux m'entendre avec n'importe qui puisque je ne suis pas n'importe qui.
Longtemps j'ai tiré la carte de l'Ermite de mon jeu de tarot et longtemps j'ai cru que c'était une punition, parce que j'étais vouée a être seule, malgré moi.
J'ai compris cette semaine que c'est seule que j'avance le mieux.

click to enlarge

Je peux glander 3 jours sans complexe en djellaba chez moi mais devoir être présentable dès le matin implique de te bouger le fion.
Le mieux quand tu passes tes vacances sur un site de tourisme de masse est d'arriver en fin de saison.
Au départ étaient les parasols; à la fin le désert fait homme.
Majorque. Hum.
Bien sûr les plages, le sable blanc, les vues a l'infini blahblahblah, ça fait du bien. Bien sûr être à lestranger c'est cool. Je regrette que la tempête soit survenue au moment où je devais aller rejoindre Miguel a Ibiza: no boat (il vit entre Ibiza et la Thaïlande l'enfoiré)(pas grave, je suis conviée dès avril prochain à le rejoindre)(et je te fous mon billet d'avion en plein que je serai aurendez-vous).

click to enlarge

Ce besoin d'être ailleurs que là ou l'on m'attend. Cela m'a redonné les fourmis au corps et à l'âme que je ne sentais plus depuis un paquet de temps...
J'étais calmée, décidée à faire comme les autres. Je pensais que le gage d'une vie équilibrée ne rimait pas avec bougeotte. L' évidence est que je dois reprendre la route.

Pour où et vers quoi?
click to enlarge

That's the f***** question Dude!
click to enlarge

2 commentaires:

lelapin a dit…

welcome back !
bien reçu ta carte, j'adore !!
biz biz

series.on.the.cake a dit…

je n'ai pu résisté quand je l'ai vu: celle là elle est pour Lapinou!
des bises

The Before

Ma qui é tou SotC?

Ma photo
Je vais là où me porte le vent...