go go goo MUSICA!!!

lundi 2 février 2009

Nouvelles du front

L'hiver s'installe pour la vie.... il y a eu la neige, aujourd'hui rafale de pluie dans ma face en amenant la Chose à l'école. Mon esprit hiberne avec le temps et j'apprends la patience ; les bourgeons pour me réveiller.
Tout va bien je vais bien, le cerveau dans le coton; pas dans le formol, attention!
Je courbe l'échine et j'apprends la patience...
Est ce cela vieillir?
Mon destin est entre les mains du marionnettiste.
Le monde autour de moi me rends triste alors je m'accroche à mon quotidien, je relativise, j'aime d'autant plus ceux qui m'entourent et j'apprends la patience.
J'écoute de la musique, qu'est ce que j'aime découvrir, être hypnotisée, que mon coeur balance au rythme. Je me nourris de séries avec des vampires, de films ou de romans avec des gens qui vivent une autre vie, ailleurs dans d'autres langues, je voyage.
Je garde un oeil sur ma fille qui chausse du 36 et met du 12 ans et je lui apprends la patience. Ma fille ma Bataille; la regarder grandir, apprendre; l'aimer comme elle est et être la plus juste possible. Pas le droit à l'erreur. Terrible pression.
Un jour je voudrais être ailleurs, j'échafaude des plans, le lendemain j'apprends à aimer ce que j'ai , je ne perds pas de vue ma patience.. Je me pose beaucoup de questions, je l'ai toujours fait.. Pourquoi comment mais? Rester patiente... J'ai soif de spiritualité, j'écoute je regarde j'observe, le meaning of life ne me lâche pas. Et puis je me pose, je suis patiente.
Ma vie sentimentale et sexuelle est inexistante, ça m'angoisse parfois; finalement je sais que pour le coup la patience sert à quelque chose et puis et puis je me vois partir en retraite, quitter le monde pour du vrai du beau.
J'ai envie d'y croire, je voudrais être émerveillée tous les jours, j'en cherche l'occasion, parfois c'est pas évident d'être ébahie, d'avoir le sourire pour un rien. Ce n'est pas dans ma nature la sérénité, comme la patience ça s'apprend; alors c'est reparti Pourquoi comment mais?
J'ai du mal à accepter l'inacceptable, à ne pas être dégoutée, à baisser les bras. J'aime toujours autant boire un bon verre, manger un bout qui réjouit les papilles. Partager mes pensées devient difficile, une espèce de décalage. Je suis une diarrhée de parole après un long silence. J'apprends à être seule et j'apprends toujours et encore la patience... Mon regard porte des lunettes, la fatigue de toutes les informations quotidiennes. Mon œil est aiguisé, l'appareil photo est là pour capturer, photoshop pour enjoliver...Travail de patience.
Un jour je sais que tout cela aura un sens. Autrement à quoi bon?
Bonne bourre!

3 commentaires:

boultan a dit…

Plains-toi, déjà t'as une fille qui arrive à être jolie même avec un bonnet couleur moutarde !

lelapin a dit…

rhaaaaa il fout les chocottes le chat !
des bises Madame !

series.on.the.cake a dit…

oh un boubou! c'est MON bonnet et je ne plains pas bien au contraire ahhhhhh
Lapinou: des bises see you in few days no?

The Before

Ma qui é tou SotC?

Ma photo
Je vais là où me porte le vent...