go go goo MUSICA!!!

lundi 30 juillet 2007

Adieu Albin!

*
Hier soir, juste avant d'aller me coucher, j'ai appris la mort de Serrault. Cela a clôturé mon week end d'introspection. J'étais triste. Je me souviens que je m'étais dit à la mort de Noiret "Manque plus que Serrault et je serais orpheline".
Aujourd'hui, j'ai envoyé un sms à mon père. Je lui disais que je l'aime. Je n'aurais jamais pensé, il y a encore quelques temps, écrire ou penser spontanément cela. Seulement voilà. Les années se sont écoulées... "Pardonne à ceux qui t'ont offensée", mon côté catho doit surgir à l'approche de la vieillesse (rhoo oui je sais)
A plus de soixante balais, après avoir dédié sa vie à sa carrière, son ambition au détrimant d'autres valeurs comme celle de la famille (vla ti pas que je vais causer comme Pétain d'ici peu) et bien mon père a été licencié. A la rentrée il perd sa voiture de fonction, son joli pavillon en banlieue chic parisienne. Et le vla à chercher de nouveau un travail, un T3 trop petit pour sa collection d'art déco, sans jardin où mettre ses chiens (on va pas pleurer non plus). Et puis ma blonde de belle-mère couve cancer sur cancer.
Je m'étais dit "Ben celui là, faudra pas venir me voir quand il sera dans la merde, il a jamais été là pour moi, niet!" On ne vit pas dans le même monde, on ne voit pas du tout les choses par la même lorgnette. Tu as vu la "la Crise"? et bien c'est ça...
Comme quoi... J'ai eu mal lorsqu'il m'a annoncé ses déboires, connaissant sa vision de la vie, j'ai été surprise de le voir prendre tout cela avec Sagesse. Mon père, étonnament, se bonnifie comme un bon vin (d'ailleurs ça me rappelle que j'ai quelques bouteille en commande "Au Carton Rouge").
J'ai enterré la hâche de guerre. Je t'aime Papa.
Au moins je le dis à un homme et quel Homme!
Et puis sortie de mon week end, j'ai décidé d'être positive, de ne plus voir, anticiper les choses en noires. De ne plus fréquenter que des gens qui ont l'envie d'avancer.
Preuve en est, je ne me prends plus la tête au taf, ça coule comme un pet sur de la toile cirée. Je revendique mes droits de salariée à mon boss qui vacille sous les attaques mais reconnais ma perspicacité. J'ai même retenu mon collègue bipolaire de démissioner pour la énième fois en 6 mois!
Du coup, une semaine de rabe de vacances!
Bonne soirée
* oui c'est moi nue volant dans les airs

10 commentaires:

la méli-mélo a dit…

C'est tellement important de pouvoir le faire tant que... Nécessaire pour tous. Bisous

memyself&i a dit…

oui je m'en rend bien compte...see you soon méli!

Vincent a dit…

kamaa a dit…

Elle est magnifique cette photo !!

series.on.the.cake a dit…

très che Vincent, c de me voir nue qui vous met dans cette état...suspentif?
kamaa: oui, il y a des moments dont ma mémoire a du mal à se rappeler, dommage...

zita incognita a dit…

quand il fait beau dans la tête il fait beau partout*

* cette phrase vous était offerte par les optimistes amateurs de platitudes associés

memyself&i a dit…

c'est pour cela qu'il est mal vu lorsqu'il fait beau dehors qu'il fasse gris dans la tête*

* cette phrase est offerte par les pessimistes amateurs de platitudes assumées

Bigfish a dit…

Pour l'avoir vécu par rapport à mon propre père, je peux dire une chose : c'est que le vrai pardon (c'est-à-dire celui qui n'est pas qu'une déclaration d'intention, mais tout un processus aboutissant à une pacification intérieure) est le plus beau cadeau que l'on puisse faire, non pas à l'autre, mais à soi-même.
Ce n'est pas catho, c'est une libération. Et je pense que vu ce que vit ton père, il va probablement changer lui aussi. Je t'embrasse.

karmarais a dit…

Elle est bouleversante, cette photo...

(Putain, la mer me manque... Et c'est râpé pour cette année. T'as bien fait d'en profiter à donf à Bandol)

series.on.the.cake a dit…

karmarais seit karmara?? oui ça mefait bizarre de voir cette photo aussi... et la mer, ah! la mer...

The Before

Ma qui é tou SotC?

Ma photo
Je vais là où me porte le vent...