go go goo MUSICA!!!

mardi 12 février 2008

Le vers est dans la pomme

L'autre jour, je me suis rendue sur une de mes boites mails que je consulte de temps en temps. J'ai voulu faire suivre un message. J'ai appuyer sur "s" dans la case "à".
PAF
Le mail du Squale est apparu. Je pensais avoir éradiqué toute trace de lui. De mon téléphone, d'internet, de ma vie.
QUOI? je ne t'ai pas parlé du Squale?
Cet homme est Ma tentation. Je ne l'ai vu que 3 fois (jamais, jamais deux sans trois)
Si je devais tirer une carte du tarot, là, maintenant, ce serait celle du Diable.
Je suis restée interdite. Mon cerveau s'est retourné. Une goutte de sueur a perlé.
Machinalement, comme si j'étais hypnotisée, j'ai tapé un vague:
Incroyable, comment que ça va? un bail! (en mieux je te rassure)
Il a tenté de me joindre 4 fois (s'il y a 3, le 4 n'est jamais loin) Il m'a laissé un message. Rien que sa voix. Rien que ce son caverneux...
J'en ai eu des frissons dans tous les corps, comme un spasme de réminiscence: l'appel de la Chair...
Après tout ce temps, il avait gardé mon numéro. Quel saligot, me suis-je dis, en dedans de moi même.
Alors je l'ai rappelé.
...
...
J'ai trop fait la fière, du genre détachée. Alors que j'étais toute moite et rosissante à l'autre bout du fil. Il m'a demandé presque directement (il ya les formalités de base avant) où en étaient mes amours, "ça va-ça vient, et toi?"
"Oh! moi, j'en suis revenu. C'est pas mon problème"
Pas son problème.
Je me suis souvenue d'un coup d'un seul du pourquoi du comment de l'éradication. Je suis désespérément attirée par les zHommes qui ne veulent pas s'engager. Qui veulent s'amuser. J'y peux rien. C'est comme ça. Souviens toi le Balafré. La même. Quand il est tombé, et bien je n'en ai plus voulu. Je trouve pas ça normal, limite obscène.
Des années de thérapie n'y changeront rien.
Handicapée à vie de l'Amour je suis.
Mentalement, j'ai sorti le chapelet de gousses d'ail, mon crucifix, j'ai fait trois pater et un avé. Je lui ai dit à bientôt pour un café, hein, on sait jamais.
...
...
Depuis j'ai tenté fébrilement de lui envoyer un sms. Il n'a jamais voulu partir. Le sms. Tu le crois? comme un signe.
Bonne soirée

5 commentaires:

karmara a dit…

Pour te distraire de tes pensées concupiscentes (quel mot charmant !), je t'ai taguée. Et hop ! (Cela n'a rien d'obligatoire... S'il y avait des obligations là aussi, ce serait le comble !)

series.on.the.cake a dit…

heu c quoi taguer??? bonne soirée!!

Anonyme a dit…

heu...taguer, je crois que c'est répondre à un nombre de questions présélectionnées par la personne "tagueuse" sur son propre blog, puis tu "tague" à ton tour. C'est comme une chaine.

Sinon, tu joue avec le feu...mais P***** qu'est ce que c'est bon! Comme tu es équipée en ail et autres gri-gri protecteurs, je te dirai bien de t'amuser un peu. Sauf si tu sens que tu dérailles.

Moi maintenant, j'évite la rue bobillot...

Lilie de la mirli.

peekaboo a dit…

ouh la la, c'est plein de désir irrépressible, cette note !

series.on.the.cake a dit…

kamara: je suis malheureusement trop faible pour être une joueuse; faut que je change de mode de comportement et de type d'hommes...enfin...je coirs!
peekaboo: ooooooh ouiouiouiouiouiiiiii

The Before

Ma qui é tou SotC?

Ma photo
Je vais là où me porte le vent...